Le point sur l'Aide à l'Acquisition d'une Complémentaire Santé (ACS)

L'Aide à l'Acquisition d'une Complémentaire Santé (ACS) est octroyée par l'Assurance Maladie aux foyers aux revenus modestes. Elle ouvre droit à une déduction sur la cotisation d'une mutuelle.

Pour aider les foyers qui perçoivent des revenus modestes mais supérieurs au plafond de la CMU-C, il existe une aide octroyée par l'Assurance Maladie obligatoire : l'Aide à l'Acquisition d'une Complémentaire Santé (ACS).

L'ACS, comment ça marche ?

L'ACS est ouverte aux foyers dont le revenu ne dépasse pas 11 600 € pour une personne, 17 401 € pour deux personnes, 20 881 € pour trois personnes, 24 361 € pour quatre personnes, et au delà, 4 640,196 € par personne à charge supplémentaire. Elle donne droit à une attestation-chèque (un pour chaque membre du foyer) permettant de réduire le montant de la cotisation annuelle de mutuelle. L'ACS donne également droit au bénéfice des tarifs médicaux sans dépassement d'honoraires, quel que soit le médecin choisi, et à la dispense d'avance de frais (attestation tiers payant social valable 18 mois) sur la partie prise en charge par l'Assurance Maladie obligatoire.

L'ACS, quels montants ?

Le montant du chèque de réduction est fonction de l'âge du bénéficiaire au 1er janvier de l'année en cours. Pour les moins de 16 ans, l'aide est de 100 €, de 16 à 49 ans l'aide est de 200 €, de 50 à 59 ans l'aide est de 350 € et pour les 60 ans et plus, l'aide est de 500 €. En tant que bénéficiaire de l'ACS, vous pouvez aussi obtenir des réductions de prix sur le gaz ou l'électricité sans autre démarche particulière.


Devis mutuelle complémentaire santé en ligne


un conseiller vous rapelle
Devis en ligne
Prix d'un appel local
mutualité françaisepriorité santé

Actualités   plan du site   nous contacter   Espace Adhérent   informations légales   Mutuelle-internet.com