De plus en plus de malades renoncent à se faire soigner

A l'occasion de son 40e congrès qui se tenait à Nice du 18 au 20 octobre derniers, la Mutualité Française constatait que de plus en plus de Français renoncent à se faire soigner.

Un budget santé trop maigre

Alors que le débat sur les dépassements d'honoraires des médecins libéraux n'en finit pas de faire des vagues, le constat est clair pour la Mutualité Française : de plus en plus de Français renoncent à se faire soigner faute de moyens. Les dépassements d'honoraires sont en cause mais pas seulement. En effet, selon la Mutualité Française, l'escalade de la dette de l'Assurance maladie et les déremboursements que cela implique pour limiter cette dette ont des effets directs sur le budget des malades. Selon l'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes), « en 2008, 15,4 % de la population adulte déclare avoir renoncé à des soins médicaux », faute de moyens.

Des restes à payer trop élevés

Selon le constat de la Mutualité Française, le reste à la charge des assurés sociaux est en augmentation. « Pas moins de 20 % des assurés sociaux ont un reste à charge compris en 500 et 1 000 euros par an, 5 % entre 1 000 et 1 500 euros, et 5 % de plus de 1 500 euros. » Ces restes à charge sont consécutifs notamment des dépassements d'honoraire (2,5 milliards d'euros en 2010), mais aussi des moindres remboursements de certains frais comme l'optique, où « le patient n'est plus remboursé par l'assurance maladie obligatoire qu'à hauteur de 4 % de ses dépenses, 18 % pour les prothèses dentaires. »


Devis mutuelle complémentaire santé en ligne


un conseiller vous rapelle
Devis en ligne
Prix d'un appel local
mutualité françaisepriorité santé

Actualités   plan du site   nous contacter   Espace Adhérent   informations légales   Mutuelle-internet.com